AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

# Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Fraisier
avatar

Inscription : 05/12/2013
Messages : 15
Originaire de : Little Falls
Occupation : Professeur
Âge : 31 ans
Avatar : Matthew Bomer
PLUS ?

MessageSujet: # Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? » Lun 9 Déc - 23:59


« Bro before hoes »
joseph & raine


Le coude frola une fois le verre, deux fois, et puis, enfin, il le toucha. Raine le regarda tomber et toucher le sol et exploser en mille morceaux. Zut. Il n'avait rien pu faire, juste le regarder bêtement tomber, ses réflexes étant totalement endormis par les trop nombreux verres qu'il avait vidé avant celui là. C'était un soir comme les autres. Il avait terminé les cours vers 17h, était resté au lycée jusqu'à 18h pour faire un peu de trie dans ses copies. Haydan n'étant pas venu cette semaine, cela ne le dérangeait pas de rester un peu plus. Ce n'était pas qu'il ne voulait pas le voir mais... Il ne voulait pas le voir. Après ce qu'il s'était passé, il avait besoin d'un peu d'espace pour réfléchir à tout ça. Sans parler de l'autre affaire, celle avec Mary. Il poussa un long soupire avant de se redresser. Pendant qu'il réfléchissait, son verre avait été nettoyé et à présent, la serveuse le dévisageait d'un air agacée. « Un autre ma jolie s'il te plait ! » Elle reposa le plateau qu'elle portait et se rapprocha de lui. Elle avait l'air plutôt en colère mais Raine continuait de sourire bêtement. « Hors de question. Vous allez dégager du bar avant que le patron vous voit. Je vais prendre vos clefs de voiture... Mr Sander m'en voudrait si son meilleur client se tuait en voiture... » Raine voulu protester mais sentant que le paysage tournait dangereusement autour de lui il préféra ne rien dire. Poussant un énième soupire, le professeur plongea sa main dans la poche intérieur de son costume et déposa les clefs de sa voiture sur le comptoir. « Attention. C'est une voiture de collection alors n'allez pas jouer avec ! »
Prenant son courage à deux mains, Raine descendit du tabouret sur lequel il était assit. Chose faite, il avança doucement vers la porte de sortie. Il cru entendre la serveuse dire "Bon vent" mais impossible de dire si c'était vrai ou si c'était son imagination.
Une fois dehors, une grande bouffée d'air frai lui remit un peu les idées en place. Il devait être 23h ou minuit... En tout cas il était tard. Rentrer à pied pouvait être une option mais cela signifiait donc marcher jusqu'au fond de Red Valley. Fatigué et alcoolisé, Raine préféra prendre la deuxième option. Il saisit donc son téléphone et fouilla dans ses contactes. Il pouvait très bien appeler Sasha. Mais pas sûre qu'elle apprécie être encore une fois réveillé par lui... Restait donc Joseph. Son frère avait toujours été là pour lui, pourquoi pas ce soit donc ? Sans plus attendre, il appuya sur le téléphone vert et mit le téléphone contre son oreille. Encore dans les vapes, il ne sut pas vraiment si son frère avait décroché ou si il avait le répondeur en ligne mais il commença à parler. « Jo c'est Raine... J'ai comme qui dirait égaré mes clefs de voiture ! Et en fait je suis dans le centre et donc je me demandais si c'était possible, éventuellement, de venir me récupérer ! » Raine poussa un petit rire. « Je suis devant le Silvers là donc bah je t'attend ! » et sans plus de cérémonie, il raccrocha. Raine était l'ainé des deux et pourtant, Joseph avait toujours été le plus sage et calme des deux... Ils se complétaient bien au final, c'était ce qui faisait qu'ils étaient aussi proche surement... Alors oui, Raine avait tendance à un peu trop abuser de ça, du fait que son frère était toujours là pour lui. Et il s'en voulait, parfois. Joseph n'avait pas besoin de supporter Raine à longueur de temps. Et pourtant, à chaque fois qu'il l'appelait, Joseph fonçait.
Raine s'adossa au mur du Silvers et se laissa glisser au sol. Il avait définitivement trop bu ce soir. Lentement il sortit son paquet de cigarette et s'en alluma une. Il repensa alors à ces nombreuses fois où il avait fait des remarques à Sandra sur le fait qu'elle fume. "Ça va te tuer" lui disait-elle lorsqu'elle sortait pour fumer. Si il avait su... Il l'aurait plutôt empêcher de le côtoyer. Il tira sur la cigarette et souffla un épais nuage de fumée avant de tousser. Il n'avait jamais aimé ça. Ce paquet, il l'avait prit à un gamin au lycée. Mais la fumée lui rappelait tellement de souvenirs... Des images qui se bousculaient dans sa tête et qui au fond, l'apaisait. Il avait une vie avant tout ça. Maintenant ce n'était qu'une épave assise par terre à attendre que son frère bien trop gentil vienne le récupérer. Chaque soir c'était la même chose. Il buvait, réfléchissait, prenait conscience de ce qu'il était devenu et après il rebuvait pour oublier jusqu'au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donuts
avatar

Inscription : 22/07/2013
Messages : 60
Occupation : Shérif
Âge : 28
Crédit(s) : signature : silverlungs
Localisation : Little Falls
Avatar : Jensen Ackles
PLUS ?

Fiche
Quartier: Centre ville
Relations:

MessageSujet: Re: # Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? » Mar 10 Déc - 2:42


« Bro before hoes »
joseph & raine


L'avantage d'être shérif à Little Falls était que les heures supplémentaires n'abondaient pas. La ville était petite et tout le monde se connaissait, alors les affaires avaient tendance à être rapidement réglées. Après avoir discuté en fin de journée avec son adjoint, dont Joseph appréciait la compagnie comme la discussion sans se douter que le sentiment était loin d'être réciproque, il avait décidé de ne pas traîner et rentrer à la maison le plus tôt possible. Principalement pour se poser dans le canapé et boire une canette en regardant vaguement la télé, le programme n'était pas des plus alléchants mais il n'était pas du type à sortir tous les soirs. Mine de rien son job lui prenait beaucoup de temps, chose dont il ne se plaignait pas puisqu'il adorait ce qu'il faisait, mais il se retrouvait au final à ne pas avoir envie de s'éterniser là où il n'avait pas sa place. La soirée se déroulait normalement, il s'était calé devant la tv avec une assiette de pâtes au ketchup et une Okells, regardant en alternance les actualités et Breaking Bad. Il aurait éventuellement pu sortir et essayer de convaincre Mélinda de l'accompagner, mais primo il était complètement handicapé en face de cette femme, secundo il ne tenait pas à essuyer un énième refus. C'était incroyable et le shérif avait du mal à comprendre la gente féminine, pour ainsi dire ; il était aimable, il avait un bon boulot, faisait de son mieux pour être attentionné et pourtant les regards se portaient toujours vers les exubérants beaucoup moins subtils. Il eut une pensée pour son frère, qui était à peu près le portrait type du mec qui a du succès auprès des femmes et s'en fout littéralement. Peut-être qu'il devrait lui demander des cours. Il se leva sèchement et alla déposer sa vaisselle dans l'évier qu'il observa d'un œil méfiant avant de se raviser - les assiettes sales pouvaient bien attendre demain -. Reprenant sa place sur le canapé, ses pensées reprirent leur cours et tournaient autour des mêmes sujets inlassablement. Enfin, pour le moment, il était absorbé par l'épisode qu'il était en train de regarder, comme si la vie de Walter White avait soudain une énorme importance. Il décida de sortir de son état léthargique pour prendre une douche, après il prendrait un thé - un pêché mignon - et irait dormir.

Le plan semblait idéal à vrai dire, Joseph en avait presque oublié que les soirées se déroulaient rarement comme il l'avait planifié. Alors qu'il était sous la douche, son téléphone posé sur la cuvette des wc se mit à brailler en vibrant, même avec l'eau il était impossible de le louper. Il avait cru bon de choisir une sonnerie bruyante en cas d'urgence mais il s'était avéré qu'il n'y avait jamais d'urgences. Du moins pas celles qu'il imaginait. S'essuyant les yeux et les mains rapidement, il attrapa le téléphone et décrocha en voyant le nom de son frère s'afficher. Il profita de la seconde où Raine avait fait une pause pour répondre. "J'arrive, laisse moi 15 minu.." Trop tard, la tornade Raine avait repris son discours. Et raccroché. Joe ne se formalisait pas de ce genre d'appels, car c'était son frère. Son grand frère même, et il ferait tout pour lui. Alors il coupa l'eau et se rhabilla, attrapant le premier jean et le premier tee shirt qui lui tombait sous la main. Le Holden prit à peine le temps de se sécher correctement, son frangin l'attendait alors il pouvait bien être un peu mouillé ça ne le tuerait pas. Attrapant son cuir au vol, les clefs de l'Audi dans une main et le portable dans l'autre, il se mit en route vers le Silvers. Par chance il n'habitait pas loin et arriva rapidement à destination, s'attendant presque à voir Raine carrément parti, lassé d'attendre. Cependant il vit bel et bien son frère, assis par terre, définitivement sec. Avec un pincement au cœur, Joe se gara devant et sortit de la voiture, puis en fit le tour pour finir en face de Raine. Il s'accroupit pour être à peu près à la même hauteur et lui adressa un demi-sourire compréhensif. "On a un peu forcé ce soir on dirait." C'était toujours douloureux de voir son frère sombrer ainsi et se sentir impuissant mais il avait fini par se faire une raison. Personne ne pouvait sauver Raine, sauf Raine. Il posa une main sur son épaule avant d'ouvrir la bouche de nouveau. "Ils t'ont pris tes clefs ?" La réponse était déjà connue d'avance et Joe ne pouvait pas vraiment les condamner pour ça, c'était à vrai dire la meilleure chose à faire, l'empêcher de se planter bêtement. "Je vais les chercher, bouge pas." Il n'allait pas bouger, forcément. Le shérif lui donna une tape amicale avant de se relever et d'entrer dans le bar ; il avait en horreur le propriétaire, Aaron, mais la serveuse était moins méprisable et lui rendit le trousseau sans rechigner, qu'il mit dans la poche de sa veste avant de sortir et reprendre sa place. "Allez... Je suis sûr que le béton n'est pas confortable. Qu'est ce qu'il s'est passé, Raine ?" il avait posé la question en toute honnêteté, il était certain qu'il aurait aimé savoir et surtout pouvoir aider. Joseph tendit la main en direction de son frère, attendant qu'il la prenne pour le faire quitter son béton tant apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fraisier
avatar

Inscription : 05/12/2013
Messages : 15
Originaire de : Little Falls
Occupation : Professeur
Âge : 31 ans
Avatar : Matthew Bomer
PLUS ?

MessageSujet: Re: # Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? » Mar 10 Déc - 17:57


« Bro before hoes »
joseph & raine


Lassé par la cigarette, Raine la jeta dans le caniveau et la regarda disparaître sans dire un mot. Il était extenué. Pas seulement parce que la quantité d’alcool qu’il avait ingéré pouvait endormir un éléphant mais plus parce que sa vie entière déraillait complètement. Il ne dormait plus vraiment, passait ses soirées dehors à boire, à faire ressortir le passer ou à se torturer l’esprit. Rien ne se passait comme il l’avait prévu. Absolument rien. Lui qui avait toujours rêvé d’enseigner s’ennuyait maintenant à donner des cours à une bande de stupides gamins. Lui qui se voyait marié avec une ribambelle d’enfant se retrouvait veuf, seul dans une immense maison. Lui qui se voyait heureux en tout point… Etait maintenant assit sur le bitume à cuver lentement l’alcool qu’il venait de boire. Pendant un instant il pensa à son frère. Joseph arriverait d’un moment à l’autre, il viendrait le récupérer, s’occuperait de lui, l’aiderait à monter les escaliers jusqu’à sa chambre avant de le coucher. Et quand ce n’était pas Joseph qui le faisait c’était Sasha. Sasha… Encore une qu’il attirait avec lui dans sa déprime. Comment pouvaient ils encore supporter ça… Lui, il ne supportait même plus de se regarder dans le miroir et les rares moments de répits qu’il avait eu c’était avec « Haydan. » Raine poussa un gémissement et je passa la main derrière la nuque. Il aurait bien prit un dernier verre avant de partir.
C’est alors que son frère arriva. Raine plaça sa main sur ses yeux pour éviter d’être aveuglé par les phares. Joseph sortit alors de sa voiture et vint à la rencontre de son frère. Une légère phrase amicale et un léger sourire et Raine sentit sa peine s’envoler un peu. « Eh frêrot… » Il lui pressa légèrement l’épaule avant de laisser retomber mollement son bras sur ses jambes. Oui, il avait peut être un peu forcé ce soir mais définitivement pas assez à ses yeux. Il sentit la main de son frère se poser sur son épaule à son tour et lui parler de ses clefs. Il hocha bêtement la tête et regarda son frère entrer dans le bar. Trop rapidement avant que Raine n’ait pu réagir et demander quoi que ce soit. Pendant un bref instant, il songea à se lever et partir. La nuit était claire et au final, Red Valley n’était pas si loin que ça. Peut être 1h de marche mais pas plus. Raine s’en sentait largement capable même ! Le tout était de se lever. Il s’appuya sur ses mains et tenta de se soulever, une fois, deux fois… En vain. Il poussa un long soupire et oublia immédiatement l’idée de rentrer à pied. Joseph revint alors et se replaça devant lui. Il lui tendit la main, prétextant que le béton ne devait pas être confortable et lui demanda ce qu’il s’était passé. Raine prit une profonde inspiration et prit la main de son frère pour se relever. Une fois debout il fronça les sourcils. Qu’est ce qu’il pouvait bien dire ? Il s’était passé la même chose que d’habitude. Il était sortit de cours, il était passé devant le bar, s’était arrêté juste pour un verre et puis… Il y en a eu d’autre qui on suivit. Enfin c’était à peu prêt comme d’habitude. Car il y avait eu quelques évènement déclencheurs… et pas forcément les mêmes que d’habitude. Mais pouvait il vraiment raconter sa à son frère ? Son histoire d’un soir avec son assistant, sa pseudo relation avec une de ses élèves… Non. Il ne pouvait définitivement pas dire ça à son frère. Son frère qui était le shérif de Little Falls tout de même. « J’ai… J’avais besoin de prendre un verre. » En général c’est ce qu’il disait et ça passait. Sasha, Joe et tous ne cherchaient pas vraiment à voir plus loin. Ils savaient tous que la mort de Sandra et tout le reste avait beaucoup affecté Raine et c’était comme ça. Il n’y avait rien à faire. Un nœud commença à se former dans l’estomac de Raine et il se redressa pour parler « On peut y aller s’il te plait ? » d’un pas lent, le regard dans le vague, il se dirigea vers le côté passager de la voiture. Chaque fois qu’il la voyait, il ne pouvait s’empêcher de sourire. Joseph et Raine n’étaient frères que par adoption. Les deux hommes avaient été en effet adoptés par la même famille alors qu’ils étaient tout jeunes. Et pourtant, jamais ils n’avaient contesté leur lien. Toujours présent l’un pour l’autre, ils avaient toujours été très complice aussi et jamais n’aurait songé à se comporter différemment. Joseph avait été aux côtés de Raine lors de son mariage. Il l’avait soutenu lors du décès de son épouse, il l’avait aidé à remonter, très légèrement, la pente… De même que Raine avait toujours soutenu Joe dans sa carrière et avait été le premier à le félicité lorsqu’il était devenu Shérif. Tout ça pour dire que leur connexion ne faisait aucun doute et la preuve en était cette voiture. Une Audi tout comme celle de Raine.
Le professeur entra donc dans la voiture et se laissa glisser sur le siège, bien content de pouvoir poser ses fesses sur quelque chose de vraiment confortable. Une fois que son frère l’eu rejoint, il se tourna vers lui. « Merci. Désolé d’avoir gâché ta soirée… Je te payerais une théière pour me faire pardonner. » Et il offrit un sourire amusé à son petit frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Donuts
avatar

Inscription : 22/07/2013
Messages : 60
Occupation : Shérif
Âge : 28
Crédit(s) : signature : silverlungs
Localisation : Little Falls
Avatar : Jensen Ackles
PLUS ?

Fiche
Quartier: Centre ville
Relations:

MessageSujet: Re: # Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? » Jeu 12 Déc - 2:36


« Bro before hoes »
joseph & raine


Joseph était peut-être le plus mal placé pour comprendre l'état de son frère. Il n'avait connu aucun drame, aucun décès, aucun échec ; alors oui, il avait été adopté, mais à vrai dire il avait su cela peut-être au bon moment, quand il n'en comprenait pas bien les aboutissants et que de toute manière ses parents étaient déjà dans son esprit ses parents, puis il avait eu droit à un grand frère. Sa plus grosse déception amoureuse fut lorsque son rencard du bal de promo lui avait dit qu'il valait mieux rester amis, son travail était concrètement ce qu'il voulait faire depuis qu'il était gamin et il était entouré de personnes plus ou moins sincères mais agréables. En tant que flic il avait vu pas mal d'hommes perdre la boule suite à la perte de leur femme - l'inverse était moins commun - et Raine n'échappait pas à la règle. Une petite paire d'années avait suffit à le briser, ça crevait les yeux mais pourtant Joseph avait mis du temps à réaliser que les appels de plus en plus fréquents, de plus en plus tards, présageaient quelque chose de mauvais. Alors il jouait son rôle de frère, il était présent du mieux qu'il pouvait, d'ailleurs ça ne le dérangeait pas de débarquer à toute heure. Après tout, quand ils étaient gamins, son grand frère était son modèle et son idole, il pouvait lui rendre la pareille vingt ans plus tard. Il attrapa la main de Raine, devant bien se stabiliser sur ses guiboles pour pouvoir le soutenir car le prof pesait son poids, surtout aussi imbibé et le remit sur pied tant bien que mal, restant à proximité en cas de trébuchement imprévu. Le besoin de prendre un verre, c'est ainsi qu'il justifia son état actuel. Plutôt douze qu'un, pensa amèrement le shérif. Il se garda bien de faire sa réflexion à voix haute, déjà qu'il avait du mal à lui remonter le moral, l'idée brillante serait de l'enfoncer encore un peu plus. Alors il acquiesca d'un vague hochement de tête, de toute manière ce n'était ni le moment ni le lieu pour essayer de creuser. Ce n'était jamais le bon moment, il est vrai, Joseph n'était pas vraiment un adepte des longues discussions sur les ressentis et quoique ce soit d'un tant soit peu personnel. Il ne se fit pas prier lorsque Raine évoqua l'idée judicieuse de partir du Silvers - il ne manquerait plus qu'il croise Aaron et là cela risquait de mal se finir - et attrapa les clefs de sa propre allemande dans la poche de sa veste. Ils ne s'étaient pas concertés au moment de choisir leurs voitures mais finalement le destin avait bien fait les choses, ou peut-être qu'en fait grandir ensemble leur avait donné les mêmes goûts. Ou bien, Raine faisait comme avec Mélinda et avait décidé d'embêter un peu Joseph en essayant d'avoir la même chose que lui - Joe ne lui en tenait pas rigueur, son frère passait avant.. à peu près tout le monde.

Le shérif fit donc le tour pour prendre sa place et mit le contact, le moteur ronronnait alors que Raine s'excusait. Il détourna la tête pour cacher son sourire, le fait que son frère connaisse son penchant était à vrai dire un argument de choc s'il voulait le convaincre de quoi que ce soit. Il n'était même pas britannique pour légitimer ce goût, on s'attendait à le voir aimer le café noir et serré mais il préférait l'eau chaude avec des fleurs dedans. Viril comme boisson, vraiment ; si ses détracteurs apprenaient ça il était bon pour en entendre parler pendant des mois. Peut-être même une colonne dans le journal, vu que les médias locaux n'avaient pas grand chose à se mettre sous la dent. Bref, Joseph divaguait un peu alors il se reconcentra. "Tu as pas gâché grand-chose, c'est pas comme si j'étais en train de faire quoi que ce soit à vrai dire. Eh, je suis là pour ça de toute façon, c'est un truc de frère il me semble ?" Son sourire s'étira un peu et il tourna la tête vers Raine. "Par contre, si tu vomis sur le siège en cuir, il n'y a plus de fratrie qui tienne." Il souffla du nez à sa connerie, il ne doutait pas que l'ainé Holden préférerait sagement faire arrêter la voiture plutôt que la crépir. C'était la première voiture que Joseph avait acheté grâce à son salaire de shérif et ses revenus plus aisés ; il avait gardé un appartement raisonnable, mais il s'était fait plaisir là-dessus, et même s'il déconnait sur le moment, l'idée de voir le tableau de bord et le pare-brise tapissés ne l'enchantait pas spécialement. Prenant la direction de Red Valley, il jetait successivement des regards au rétro, au compteur et à Raine, voir s'il encaissait correctement le trajet. Le quartier riche était plutôt calme, un cambriolage tous les deux ans, et encore. Un peu pompeux néanmoins, rempli d'énormes baraques bien trop grandes pour leurs propriétaires, trop éloigné du centre au goût de Joseph, ce n'était définitivement pas son coin favori. Il alluma machinalement l'autoradio, le son assez bas pour ne pas perturber le plus vieux Holden. "Tu as cours demain ? Je pourrais passer te chercher le matin." La voiture de Raine allait dormir dans le Centre ce soir et il se retrouverait sans transport demain. Joe n'allait clairement pas l'encourager à se faire porter pâle, même s'il devait pour cela l'emmener, sa gueule de bois et lui, au lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fraisier
avatar

Inscription : 05/12/2013
Messages : 15
Originaire de : Little Falls
Occupation : Professeur
Âge : 31 ans
Avatar : Matthew Bomer
PLUS ?

MessageSujet: Re: # Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? » Jeu 12 Déc - 14:10


« Bro before hoes »
joseph & raine


Raine s’enfonça le plus possible dans le siège. Il aimait bien cette sensation de confort que son corps ressentait lorsqu’il était complètement crevé. Un simple siège de voiture devenait alors un lit de plume des plus confortable. Et Raine le savait parfaitement, si il fermait les yeux, il aurait pu s’endormir tout de suite. Mais il ne pouvait ni ne voulait imposer ça à son frère. C’était la moindre des choses après tout, il quittait tout pour venir le chercher, le supporter dans un était plus que second… Il n’allait pas en plus piquer un somme pendant qu’il le ramenait. Enfin, visiblement il n’avait pas vraiment gâché la soirée de son frangin. Raine observa son frère. Si lui était du genre à sortir tout les soirs, à rencontrer des filles, à enfiler des verres pour oublier, Joe lui était beaucoup plus calme. Une soirée posée devant la télé avec un bon petit plat et une tasse de thé avant d’aller au lit était synonyme de la soirée parfaite. Il ne comprenait pas vraiment ça mais d’un autre côté il l’enviait. Son frère avait une vie tranquille et bien rangé alors que lui tout n’était que bordel sans nom et ombres… « T’as raison. Je ne te remercierais jamais assez pour tout ça… » Et c’était vrai. Jamais Raine ne pourrait rendre totalement la pareil à son frère. Quand on voyait le nombre de fois où il s’était déplacé, où il l’avait couvert… Raine soupira. C’est à ce moment que Joseph lui lança une pique sur le fait de vomir dans sa voiture. Le soupire du professeur se transforma en petit rire. Ils savaient parfaitement tout les deux que Raine respectait bien trop les voitures, et les Audi en particulier, pour oser vomir dedans.  « Si jamais ça arrive Joe, promis je te file ma bagnole en échange ! » Raine tapota l’épaule de son frère tout en ricanant bêtement.

La voiture filait à vitesse modérée sur les routes calmes de Red Valley. En voyant les somptueuses maisons arriver dans son champ de vision, Raine ne pu s’empêcher de grimacer. Il n’avait jamais aimé ça. Toutes ces pseudo villa essayant d’en mettre plein la vue à la voisine, comme si il n’y avait que ça qui importait dans la vie. Sa maison faisait d’ailleurs tâche parmi toutes celles là. N’étant pas branché jardinage ou quoi que ce soit, Raine délaissait totalement l’apparence de sa villa. Si Sasha ne l’avait pas forcé à prendre deux trois personnes pour gérer le ménage et l’entretient de la pelouse, sa maison serait totalement tombée en ruine. Il ne voulait pas s’en occuper, il ne voulait pas y passer du temps mais surtout, il ne voulait pas la vendre. C’était chez lui, chez eux. Sandra l’avait choisie, elle avait choisie aussi les meubles, les peintures… C’était sa maison et jamais, au grand jamais, il ne pourrait s’en séparer. Plusieurs fois il avait été approché par des agents immobiliers mais il les avait toujours repoussé. Sa maison était vraiment un endroit sacré. Comme lorsqu’il ramenait des filles chez lui. Jamais dans la chambre principale, jamais à l’étage même, toujours dans le salon et la chambre à côté de la piscine. La seule personne qu’il avait fait monté n’était autre qu’Haydan. Les souvenirs lui remontèrent alors aux yeux et il se mordit la lèvre inférieure. Heureusement pour lui, Joseph relança la conversation en lui demandant si il voulait qu’il l’emmène au lycée demain. Raine poussa un sifflement agacé. « Je ne sais pas si j’irais demain. » Un ton un peu puérile, le même qu’un gamin aurait pu prendre en disant à ses parents qu’il ne voulait pas aller chez la grande tante Tessie qui puait le tabac et le chien mouillé. « Ils pourront très bien se débrouiller sans moi de toute façon ! Hay… Mon assistant saura quoi faire. » Il n’avait pas pu prononcer son nom en entier, bien trop perturbé par les récents évènements. Et toujours dans la lignée de la puérilité, Raine croisa les bras sur son torse. La voiture commençait à ralentir, ils arriveraient bientôt chez l’ainé Holden et ce dernier n’en était que soulagé. Pas que la présence de son frère l’incommode mais juste il ne voulait pas s’attarder sur le sujet du lycée. « A quoi ça sert d’avoir prit un assistant si c’est pour qu’il se tourne les pouces… » Il avait une légère pointe d’agacement dans la voix, chose qui était plutôt rare lorsqu’il parlait d’Haydan. Quelques semaines avant, Raine aurait parlé de lui de façon enjoué, ventant ses mérites et son professionnalisme. Bien des fois, son assistant lui avait sauvé la mise et il s’était montré rapidement indispensable. Raine faisait cours une fois par semaine, le reste du temps, Cooper pouvait s’occuper de tout et enseigner, chose qu’il avait toujours voulu faire. Raine le payait double, Haydan se taisait, tout le monde était content. Jusqu’à cette soirée où tout cet équilibre avait été basculé. « Mais merci quand même. » Il était redevenu plus calme. Inutile de s’énerver après son frère qui souhaitait juste être gentil.

La voiture se gara devant la maison. Raine laissa ses yeux trainer sur le devant. Une grande porte en verre, une baie vitrée avec des rideaux blanc, quelques arbustes entourant la maison, peu de fleure et surtout, un immense garage où il préservait soigneusement sa moto. Raine soupira de fatigue avant de se tourner vers son frère. « Merci petit frère. Vraiment. » Il lui tapota l’épaule comme quelques minutes auparavant. « Tu veux rentrer pour un café, un thé ou… Un dernier verre ? » il avait dit ça avec amusement mais au fond… Au fond il se serait bien servit un doigt de vodka avant de se mettre au lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

PLUS ?

MessageSujet: Re: # Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? »

Revenir en haut Aller en bas

# Holden Bro - « J'ai encore perdu mes clefs... On se fait un verre ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Gardiens des Clefs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Center of the Town
 :: The Heart :: Le Silvers
-